Oui, sans sucre, c’est la meilleure façon de mincir.

Manger sans sucre, ce n’est pas la fin du monde. Je voudrais vous faire lire un témoignage qui raconte le vécu d’une lectrice qui sait ce qu’elle veut !

Elle a également travaillé son métabolisme par du sport qu’elle avait abandonné et la reprise d’activité lui a permis de continuer à perdre du poids. La motivation est là : modifier son corps et retrouver la joie de vivre en se sentant bien, sans produits, sans privations, simplement en rabaissant son niveau de gourmandise.

Sans sucre ? Voici ce qu’écrit cette lectrice :

Bonjour Laurie.

Avez vous après tout ce temps réussi à perdre vos kilos ? J’ai lu votre bio, et aussi votre  » nouvelle » approche pour le régime ( sans beurre, gras, sucre, en fait un peu de tout). Pour ma part j’avais 12 kilos à perdre, et comme j’aime bien être efficace quand je commence quelque chose et ne pas faire d’efforts pour rien ( c’est à dire perdre le plus rapidement possible avec le moins de contraintes possibles ), je me suis bien renseignée avant de commencer.

Et voici ce que j’ai fait: j’ai arrêté le sucre. Lent, rapide, caché, pas caché, bref, tout le sucre ( glucoses, fructoses, amidons – riz pain pomme de terre, pâtes, sucres, bonbons, fruits etc). Étant donné que c’est le sucre qui se stocke en graisse dans le corps ( et non la graisse) et se déstocke en énergie, j’ai voulu aller au plus rapide, et surtout au plus utile ( le but étant de ne pas se priver de choses qui ne font aucun mal juste pour prétendre  » faire un régime »).

Résultat après presque 3 mois: 10 kilos en moins, et surtout: UNE NOUVELLE MANIÈRE DE MANGER, à vie!!! A vie, je sais comment contrôler mon poids!! Mon repas durant ces trois mois s’est composé essentiellement de : une grande part de légume ( précédé parfois d’une entrée)- par exemple haricots verts sautés à l’ail, épinards, poêlée de champignons à l’huile d’olive etc., une part correcte de protéines ( exemple: deux escalopes de poulet ou une grosse cote de bœuf, ou une grande darne ou deux petites de saumon), une sauce éventuellement ( pas sucrée), et des épices, de l’ail, curcuma, enfin bref, je me concoctais des repas délicieux., et surtout après je n’avais plus faim.

Au bout d’un certain temps, après les 5 premiers kilos perdus, mon rêve de faire activement du sport est redevenu réalité puisque j’ai eu envie dans mon corps de me remettre à bouger ( plus facilement qu’avant évidemment sans ces 5 kg), ce qui n’est que mieux pour la suite du régime. Vous me direz: aucun sucre ? OUi, dans la mesure du possible, aucun sucre. Mais évidemment on ne peut pas toujours y échapper. Ex: deux trois chocolats pour Noël, une part ( petite) de galette des rois. On se rattrape avec un bouillon le soir ou le lendemain, mais de toute façon ça ne fait que retarder le processus, le temps que le corps se réserve de cette glycémie et se remette à déstocker ( le corps ne déstocke jamais avec du sucre dans le sang.)

Voilà, 10 kg en moins plus tard, il m’en reste deux à perdre, situés ou ? Sur ces satanées cuisses !!! Et là malheureusement, il faut un peu forcer sur le sport si on veut avoir un corps  » ferme » comme on dit. Je pense que ce sont les kilos les derniers et les plus difficiles à déloger. Mais bon, un peu de motivation, quelques heures de marche, et ça va se faire… En tout cas, ne croyez surtout pas en lisant ces lignes que je suis une martyre du sucre. Le sucre, comme les farines raffinées, doivent rester des produits occasionnels. La consommation qui en est faite aujourd’hui est tout à fait disproportionnée et cause de tellement de maladies et de morts. Au bout de trois jours, le corps est sevré. On peut regarder un chocolat, un croissant ou un plat de spaghettis sans avoir une envie irrépressible de se jeter dessus. On sait que c’est bon, c’est tout. On choisit si on veut en manger ou pas.

Ça c’est un comportement responsable. Et de temps en temps, on en mange, parce que le sucre, c’est exceptionnel , un peu comme un cadeau délicieux, QUELQUEFOIS, comme toute chose à consommer avec parcimonie ! Une fois mon régime fini, si je continue la pratique assez intense de sport, bien sûr que j’en remangerai un peu, mais surtout, il ne faut pas devenir des pompes à sucre. Juste se faire plaisir une fois ou deux par semaine pour les sucres raffinés et pareil pour les farines blanches. C’est bien assez. Les salades composées avec poisson ou viande, n’empêche c’est tellement bon !! Il y a pire ! Bonne journée …

Je ne dirais qu’un mot : Merci. Je suis sûre que vous allez entraîner avec vous beaucoup d’autres amies qui cherchent comment perdre ces fichus kilos.