Pourquoi manquons-nous de vitamine B12 ?

La vitamine B12 est indispensable et manque aux personnes pratiquant un régime végan pur donc sans aucun aliment d’origine animale. Mais une grande partie de la population au régime omnivore est également en manque de cette vitamine. La faute est à imputer à notre mode de vie, à la pollution et au stress. Les besoins journaliers ne dépassent pas 4 microgrammes par jour. Le foie peut stocker 3 milligrammes ce qui est considérable dans des conditions saines.

Les pratiques industrielles de cultures vivrières ont fait quasiment disparaître des sols les bactéries par l’usage de produits chimiques, et le cobalt se raréfie rapidement. Nous vivons dans des bulles ultra désinfectées, la cuisson de nos aliments fait disparaître les traces de bactéries qui pourraient nous permettre de produire notre propre vitamine dans notre appareil digestif. On sait que ces bactéries sont présentes en quantité dans le colon mais inutiles du fait du milieu non favorable (la fabrication d’analogues de vitamine B12 inhibe la fabrication de vitamine B12 assimilable).

La vitamine B12, d’où vient-elle ?

On trouve la vitamine B12 seulement dans les aliments d’origine animale.

Dans la nature, la vitamine B12 est uniquement le produit d’une bactérie dans un milieu riche en cobalt (d’où le nom de cobalamine attribué à la vitamine B12). Cette bactérie se développe dans le sol. Les ruminants en avalent, puis en produisent naturellement dans leurs estomacs, avant l’arrivée des aliments dans l’intestin. Les lapins en produisent après la digestion intestinale et l’absorbent par coprophagie. Les animaux carnivores, n’ont pas de souci, ils consomment directement leur vitamine B12 à la source ! Les autres animaux non carnivores, non ruminants absorbent la vitamine B12 par les micro-organismes des sols, les insectes, les fruits, les déjections animales.

Chez certaines personnes, dans de bonnes conditions, la bactérie peut produire de la vitamine B12 dans l’appareil digestif, avant le passage du bol alimentaire dans l’intestin grêle où elle sera absorbée.

La présence dans les algues de mer et d’eau douce (spiruline) est très discutée. Il semble que cette vitamine issue des algues, soit un analogue de B12, comme une copie inactive et qui inhibe la vraie B12.

Alors comment fabrique-t-on de la vitamine B12 ?

On a découvert la vitamine B12 en 1926, en faisant des recherches sur l’anémie. Puis, en 1948, elle a été localisée dans le foie.

Depuis la découverte des Streptomyces griseus isolés du sol, on connait plus d’une douzaine de bactéries capables de produire de la vitamine B12. Les bactéries choisies pour la non production de produits toxiques sont introduites dans des cuves de milieux nutritifs. Lorsque le temps est venu, le milieu est traité avec différents procédés, afin d’extraire la vitamine B12 que contiennent les bactéries, .

Elle sera destinée à la consommation humaine avec une pureté optimale de plus de 99%, et la partie moins pure servira à la supplémentation animale dans les élevages.

A quoi sert la vitamine B12 ?

« La vitamine B12 participe à la fourniture d’énergie, comme toutes les vitamines du groupe B, mais aussi à la croissance des cellules et à la synthèse d’ADN. Elle a aussi une action anti-allergique et détoxifiante.« 

http://www.guide-vitamines.org/vitamines/vitamine-b12/proprietes-vitamine-b12.html

Quels sont les symptômes de carences en vitamine B12 ?

Ces symptômes peuvent mettre des années à être reconnus. On cite :

  • « Troubles nerveux : douleurs, fourmillements, problèmes de coordination, troubles de la mémoire;
  • Anémie : perte de force, faiblesse immunitaire, fatigue chronique, trouble de la concentration;
  • Problèmes de synthèse des neurotransmetteurs et des hormones : troubles psychologiques, dépression, psychose;
  • Problèmes digestifs : Constipation, diarrhée, inflammations buccales et ou gastro-intestinales. »

http://www.vitamine-b12.net/symptomes-carence-vitamine-b12/

Peut-on se supplémenter en vitamine B12 ?

Il faut d’abord prendre l’avis de son médecin avant tout.

Il semble que la supplémentation de précaution en vitamine B12,  ne pose pas de problèmes. Le foie stocke une certaine quantité et l’excès éventuel est éliminé dans les urines. Il est nécessaire de maintenir un bon niveau d’apport en vitamine B12 car l’organisme est capable de consommer toutes ses réserves en cas de stress important ou de maladie grave.

Le dosage de vit B12 dans le sang, couplé au dosage de l’homocystéine, permet de savoir s’il y a ou non carence en vitamine B12 et si une supplémentation est opportune. Le stress est un facteur aggravant pour l’assimilation de la vitamine B12. Un mot sur l’homocystéine : un article du Dr Schweikart indique que « L’homocystéine est un acide aminé qui semble être associé de près ou de loin à un grand nombre de problèmes de santé graves. En effet, cette molécule participe à la dégradation des vaisseaux sanguins et entraîne donc potentiellement des pathologies comme l’hypertension, des infarctus du myocarde ou accidents cardio-vasculaires.1-2 Par ailleurs, l’hyperhomocystéinémie est nuisible au niveau cellulaire et peut donc provoquer la démence, la maladie d‘AlzheimerDes liens avec d’autres pathologies telles que la dépression, des troubles oculaires et l’ostéoporose sont en cours d’étude. » Un taux élevé en homocystéine indique un taux bas en vitamine B12

.Il existe des personnes « végan » qui arrivent à produire leur vitamine B12 dans leur système digestif, mais elles sont d’une santé irréprochable, sportives, très peu stressées, végan crudivores, et vivent dans un environnement loin des pollutions.

http://www.vitamine-b12.net/homocysteine/

https://www.vivelab12.fr/dou-vient-la-vitamine-b12/

http://www.vitamine-b12.net/vegan/

http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/vitamines_mineraux/vitamine_b12.htm#description-de-la-vitamine-b12

https://bienmaigrir.fr/levure-de-biere-sante-beaute/